Imprimer

Matières recyclables

Papier

Matières récupérées : journaux et circulaires, papier à lettre et enveloppes, livres, revues et magazines, annuaires.

Matières non récupérées : papier carbone et papier ciré, papiers mouchoir et essuie-tout, papier plastifié ou métallisé.

Carton

Matières récupérées : boîtes et emballages en carton, boîte d’œufs, carton plat et ondulé.

Matières non récupérées : carton souillé par de la nourriture, carton plastifié.

Verre

Matières récupérées : pots et bouteilles non cassées.

Matières non récupérées : porcelaine et céramique, ampoules électriques, tubes fluorescents, vitre, miroir et cristal.

Métal

Matières récupérées : boîtes de conserve, canettes, assiettes et autres contenants en aluminium, couvercles et bouchons de métal.

Matières non récupérées : contenants de peinture et de solvant, bombes aérosol, piles et batteries, appareils électriques et chaudrons.

Plastique

Matières récupérées : bouteilles et contenants identifiés par le symbole du recyclage, peu importe le numéro.

Matières non récupérées : sacs et pellicules de plastique, contenants en styromousse, contenants d’huile à moteur, jouets, toiles de piscine et tuyaux d’arrosage, stores en PVC.

RECYC-FRIGO Environnement

La Ville est fière de soutenir le programme RECYC-FRIGO Environnement. Ce programme vise à récupérer les vieux réfrigérateurs et congélateurs énergivores. Il faut savoir que les réfrigérateurs et les congélateurs ayant 10 ans et plus sont de grands consommateurs d’électricité. Instauré en 2008 pour une durée initiale de trois ans, le programme a été si populaire qu’Hydro-Québec a décidé de le prolonger.

RECYC-FRIGO Environnement offre un service de collecte gratuit de vos appareils à domicile, à condition que votre réfrigérateur ou votre congélateur ait 10 ans ou plus, qu’il soit toujours fonctionnel et branché, et qu’il ait une dimension de 10 à 25 pi3. Si vos appareils répondent à ces conditions, il vous suffit de prendre rendez-vous en composant le 1 888 525-0930 ou en remplissant un formulaire de collecte en ligne au www.recyc-frigo.com. Un transporteur spécialisé viendra récupérer votre appareil à domicile.

RECYC-FRIGO Environnement, un geste concret et payant!

Un chèque de 30$ pour chaque appareil récupéré (maximum de trois appareils par ménage) sera remis à son propriétaire dans un délai maximum de trois semaines suivant la collecte du réfrigérateur ou du congélateur. Au-delà des objectifs d’efficacité énergétique, RECYC-FRIGO Environnement répond aussi à un enjeu environnemental majeur en recyclant 95% des matières contenues dans les équipements récupérés.

Participer au programme RECYC-FRIGO, c’est économiser de l’énergie et c’est bon pour l’environnement. Pour tout renseignement complémentaire sur le programme, visitez le www.recyc-frigo.com.

Programme RecycFluo

L’utilisation des lampes fluocompactes (LFC) commence à se généraliser au Québec. La Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) et Peintures récupérées du Québec ont décidé d’être proactives en mettant sur pied un circuit de récupération couvrant l’ensemble du territoire du Québec et en en faisant la promotion.

Un impact environnemental

Selon une étude comparative du cycle de vie des ampoules à incandescence versus les fluocompactes, réalisée par le Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG), à la demande d’Hydro-Québec, l’utilisation des ampoules fluocompactes est l’option la plus valable sur le plan environnemental pour le Québec. Cette étude montre que la quantité de mercure que ces ampoules contiennent est si minime (environ 3 mg) que leur enfouissement en fin de vie représente moins de 1% des dommages environnementaux globaux du cycle de vie des ampoules. À titre comparatif, une pile de montre-bracelet contient cinq fois plus de mercure qu’une lampe fluocompacte.

Il est également prouvé que les LFC consomment jusqu’à 75% moins d’énergie et durent jusqu’à 10 fois plus longtemps que les ampoules à incandescence.

Cela dit, les lampes fluocompactes doivent être manipulées avec soin et éliminées de façon sécuritaire. Il importe donc de faire en sorte de les éliminer en prévenant tout risque de contamination.

Comment éliminer une lampe fluocompacte?

À la fin de leur vie utile, il faut considérer les lampes fluocompactes comme des déchets domestiques dangereux, tout comme la peinture, les piles et les thermostats. Il est donc important de mettre la LFC dans un sac de plastique, de bien fermer celui-ci et d’aller le porter à l’Écocentre de l’arrondissement de Beauport, situé au 425, boulevard Raymond.

Pour plus d’information sur le programme, visitez le www.recycfluo.ca.

Collecte des piles

Les piles rechargeables et non rechargeables peuvent être déposées à la mairie ou à la bibliothèque durant les heures d’accueil.

Pile dans le mille!

Saviez-vous que près de 50 millions de piles à usage domestique sont vendues chaque année au Québec? Saviez-vous que tous les types de piles contiennent différentes substances chimiques qui sont très nocives pour l’environnement? Pas question de les jeter dans les poubelles! Vous pouvez réduire l’impact environnemental des piles en favorisant l’utilisation de piles rechargeables, qui dureront beaucoup plus longtemps. La durée de vie varie selon le type de piles rechargeables, mais, à titre d’exemple, celles au nickel-cadmium (Ni-Cd) peuvent durer jusqu’à 8 ans!

Accumulez vos piles dans un contenant et déposez-les dans les points de dépôt municipaux, soit à la mairie ou à la bibliothèque, durant les heures d’ouverture. Les piles non rechargeables (les piles alcalines, par exemple) seront traitées de manière sécuritaire par des entreprises spécialisées. Les piles rechargeables seront envoyées à l’International Metals Reclamation Company, pour fin de récupération par le réseau de la Société canadienne de recyclage des piles, mieux connue sous l’appellation anglaise Rechargeable Battery Recycling Corporation (RBRC). Dans le cadre de ce programme, les métaux retrouvés dans les piles rechargeables sont récupérés par un procédé utilisant de hautes températures. Le programme accepte aussi les vieux téléphones cellulaires.

Alors, participons activement à la réduction du contenu en déchets de notre poubelle et à la protection de l’environnement en optant pour l’achat de piles rechargeables et en favorisant leur récupération dans les endroits désignés.

Sources

Recyc-Québec : www.recyc-quebec.gouv.qc.ca

Société canadienne des piles rechargeables (RBRC) : www.rbrc.org

Entreprise effectuant la récupération des piles rechargeables en Pennsylvanie, International Metals Reclamation Company (INMETCO) : www.inmetco.com

Éco-Peinture est un organisme à but non lucratif qui gère la récupération de peinture au Québec : www.ecopeinture.ca