Imprimer

Notre patrimoine

En parcourant les routes sinueuses de Sainte-Brigitte-de-Laval, vous constaterez un riche patrimoine bâti, religieux et naturel. Vous découvrirez maisons, bâtiments, calvaires et paysages qui font notre richesse.

Au moins une cinquantaine de bâtiments offrent ainsi un intérêt patrimonial en raison de leur ancienneté et de leur style architectural. S’ils sont surtout situés le long de l’avenue Sainte-Brigitte, quelques-uns se trouvent aussi dans les rues de la Fabrique et Saint-Louis.

La typologie d’architecture domestique d’intérêt patrimonial demeure assez variée.

Il est encore possible de découvrir quatre des anciennes écoles de la ville aujourd’hui converties en maisons.

L’église actuelle a été inaugurée en 1949. Quant à lui, le second presbytère a été érigé en 1955 sur le site de l’ancienne école numéro un. Aujourd’hui, ce bâtiment abrite la mairie.

À Sainte-Brigitte-de-Laval, on est constamment entourés de montagnes. Partie intégrante du Bouclier canadien, les pierres formant nos montagnes figurent parmi les plus anciennes au monde (1,7 milliard d’années). Elles ont été rabotées, au quaternaire, par les lobes du glacier continental dans leur progression générale vers le sud. On dénombre approximativement 37 sommets.

Le paysage montagneux a donné à notre municipalité le surnom de « petite Suisse canadienne ». Ainsi, tel un clin d’œil, vous trouverez sur notre territoire le Club de golf Alpin, et à proximité de celui-ci, les rues de Zurich, de Lucerne et de Lausanne.

En plus du paysage montagneux qui nous offre de splendides panoramas à l’année, mais particulièrement à l’automne, l’eau est omniprésente. La rivière Montmorency traverse la municipalité du nord au sud, et ses affluents, tels les rivières à l’Île et Richelieu, sillonnent le territoire. Au cœur même du noyau villageois, le lac Goudreault vous attend pour une promenade, un pique-nique ou une partie de pêche.

Des montagnes à revendre, plusieurs rivières, des forêts à perte de vue, la plus grande concentration québécoise d’orignaux, tout concourt à faire de Sainte-Brigitte-de-Laval un paradis pour les amants de la nature et du plein air, qu’on soit amateur de vie en plein air et de camping, de chasse et de pêche, de canot-kayak, ou simplement observateur de la nature.

Des panoramas uniques, des paysages envoûtants et une histoire bien à elle, c’est ça, Sainte-Brigitte-de-Laval!

Source : Sainte-Brigitte-de-Laval, une municipalité d’origine irlandaise, au cœur de la forêt laurentienne. Civilisation traditionnelle des Lavalois, sœur Marie-Ursule.