Imprimer

Conseils pratiques pour votre abri d’hiver temporaire

Les abris d’hiver temporaires sont non seulement couramment utilisés pour protéger votre véhicule automobile et vos biens des intempéries pendant la période hivernale, mais aussi pour faciliter votre quotidien. Toutefois, c’est  parfois l’inverse qui se produit. En effet, si l’installation et l’entretien ne sont pas réalisés adéquatement, ils peuvent représenter une source de danger potentiel.
L’installation d’un abri d’hiver est réglementée par la Ville de Sainte-Brigitte-de-Laval. Le règlement municipal concernant le zonage stipule, entre autres, que l’installation de ce dernier est autorisée du 1er octobre au 1er mai de l’année suivante et qu’un maximum de deux abris par immeuble est permis.

Ainsi, afin de profiter pleinement des avantages reliés à l’installation d’un abri d’hiver, il est primordial de bien choisir son emplacement. Il est donc important de tenir compte de plusieurs facteurs lors du choix de sa localisation afin que l’abri soit sécuritaire. Par exemple, il faut prendre en considération les facteurs suivants :

  • L’abri d’hiver ne doit jamais se retrouver à moins d’un mètre d’une borne fontaine;
  • Toute partie de l’abri d’hiver doit se retrouver à plus de deux mètres du bord de la rue;
  • L’abri d’hiver doit être en tout temps situé en dehors de l’emprise de la rue;
  • En présence d’un panneau de signalisation en bordure de rue, il est recommandé de garder trois mètres de dégagement afin de ne pas obstruer un poteau ou un panneau servant à la signalisation routière;
  • Pour un stationnement situé à proximité d’un coin de rue, il est recommandé de garder un dégagement de 3 mètres.

Les restrictions et recommandations décrites ci-haut évoquent les critères de base à respecter pour choisir l’emplacement de l’abri d’hiver. Évidemment, vous pourrez par la suite prendre en compte d’autres facteurs, tel que la proximité de la résidence ou la distance à déneiger en avant de l’abri.

Par la suite, dans les quartiers où les terrains sont plus petits ou que le voisinage est plus rapproché, il est bien de s’assurer que l’égouttement de la pluie et de la neige de votre abri d’hiver se fasse sur votre propre terrain. Par le fait même, il est important de vérifier que votre abri ne cause pas de problèmes de visibilité pour votre voisinage. Une simple discussion avec les voisins avant l’installation peut éviter bien des problèmes!

Une fois que l’emplacement est bien choisi et sécuritaire, il est important de penser aux autres mesures à prendre afin que votre abri n’occasionne pas d’ennuis, soit :

  • Votre numéro civique doit toujours être bien visible malgré l’installation de votre abri. Un numéro civique non visible pourrait compromettre ou retarder l‘arrivée des secours lors d’une urgence à votre résidence;
  • Votre abri doit est bien ancré. Un abri non solidement fixé et ancré pourrait se déplacer lors d’une période de vent et causer des blessures ou des bris lors de son envol. L’abri d’hiver doit donc être solidement ancré au sol de façon à résister aux vents et aux tempêtes hivernales. Il est peu recommandé d’utiliser des blocs de ciment car ils sont jugés trop instables;
  • Par grands vents en direction de la porte de votre abri d’hiver, prenez soin de la fermer au moyen des courroies de retenue. Sinon, si votre abri d’hiver dispose d’une porte en avant et d’une autre en arrière, ouvrez les deux pour laisse libre le passage du vent;
  • Installez la toile après la première neige. Vous pourrez alors tasser de la neige contre le bas de l’abri et la toile. Cela contribuera à éviter que le vent ne s’insinue dans l’abri pour le soulever;
  • Ne laissez pas la neige s’accumuler sur votre abri. Pour éviter de déstabiliser la structure, évitez de déblayer un côté entier à la fois. Faites-le de manière progressive afin que le poids demeure équitable d’un côté à l’autre;
  • Si vous quittez votre maison plusieurs jours durant l’hiver, demandez à quelqu’un de surveiller votre abri, et, au besoin, de le déneiger pour qu’il demeure sécuritaire;
  • Durant la saison hivernale, vérifiez périodiquement la tension de la toile, les ancrages et les écrous;
  • Lors de l’installation de votre abri, respectez les recommandations du fabriquant. Il est par exemple déconseiller de remplacer le cordage de la toile par des colliers de serrage (tie wrap). Ces attaches ont une résistance à la tension et au froid beaucoup moindre que le cordage. Il est donc dangereux d’utiliser ces derniers sur un abri d’hiver;
  • Prenez le temps de vérifier votre contrat d’assurance habitation pour connaître si vous avez une couverture pour votre abri d’hiver. Même les couvertures les plus complètes comportent parfois plusieurs exclusions. L’effondrement d’un bien en raison du poids de la neige ou de la glace est couvert que dans les contrats offrant une protection tout risque. Autrement, il vous faudra peut-être débourser un supplément pour vous munir d’une protection personnalisée qui pourrait vous sauver bien des tracas;
  • Assurez-vous que votre abri d’hiver ne soit pas installé de façon à vous empêcher d’évacuer votre résidence en cas d’urgence;
  • Les fenêtres de côté sont recommandées sur les abris d’hiver pour assurer une bonne visibilité au conducteur;
  • Comme un garage, un abri d’auto est un endroit clos où certaines précautions doivent être prises. Ne laissez jamais un véhicule en marche à l’intérieur de l’abri. L’accumulation des gaz d’échappement (CO2) est nocive pour la santé et peut entraîner une intoxication au monoxyde de carbone;
  • Pour éviter les accrochages, évitez d’entreposer trop d’objets : souffleuse, grattoirs, vélos, pelle… Ces objets peuvent également vous empêcher de circuler librement et en sécurité dans votre abri.

Finalement, ces conseils de sécurité vous permettront de prévenir les dommages à votre propriété et de profiter pleinement de la saison hivernale!