La gestion du déneigement et du déglaçage de la chaussée

La Ville s’est munie d’une procédure quant à la gestion de l’enlèvement de la neige afin d’assurer aux automobilistes et aux piétons des déplacements sécuritaires en période hivernale sur les voies de circulation et trottoirs municipaux, et ce, au meilleur coût possible, en tenant compte des conditions climatiques de notre région.

Les diverses façons d’enlever la neige sur le territoire sont les suivantes :

    • Tasser la neige sur les accotements;
    • Souffler la neige sur les terrains riverains;
    • Souffler la neige dans des camions et la transporter vers un dépôt à neige.

Après chaque tempête, les responsables ont l’obligation d’analyser les résultats des activités avec l’équipe de travail afin de noter tous les problèmes qui sont survenus pour modifier, si nécessaire, les techniques employées, et recommander des changements dans un souci d’amélioration continue. Le directeur des travaux publics fera des recommandations au conseil municipal pour modifier la politique si nécessaire. Toutefois, des modifications temporaires peuvent être apportées pendant des tempêtes exceptionnelles afin de maintenir un niveau de sécurité acceptable ou lors de bris mécanique des équipements de déneigement.


La préparation de la saison hivernale

Les camions et les équipements nécessaires aux opérations de déneigement sont minutieusement inspectés par le Service des travaux publics et ce, dès la saison hivernale terminée afin d’être prêts à être déployés si nécessaire dès le 15 octobre. Ensuite, dès l’automne, les préparatifs suivants sont également mises en branle :

    • Installation des tiges à neige;
    • Réparation de l’asphalte au pourtour des grilles et couvercles de regard accrochant;
    • Enlèvement de la signalisation d’été;
    • Installation des bandes de patinoires;
    • Installation des abris à neige;
    • Tournée des réverbères sur le territoire de la ville afin de réparer ceux non fonctionnels;
    • Etc.

La logistique de déploiement de la flotte lors des précipitations nécessitant une opération de déneigement

En plus des routes, les trottoirs ainsi que les entrées des bâtiments publics sont dégagés afin de permettre le déroulement normal des activités qui s’y trouvent. Toute la machinerie, nos journaliers-opérateurs ainsi que nos journaliers sont donc à pied d’oeuvre afin que tous les secteurs soient dégagés selon un tracé prioritaire préétabli. Aucun quartier n’est prioritaire par rapport à un autre, car les opérations sont effectuées selon le type de voie de circulation dont il s’agit. Les opérations de tassement et de déblaiement de la neige sur les trottoirs sont aussi menées selon le même ordre de priorité que les chaussées. Ces priorités de déneigement sont prévues afin d’assurer votre sécurité, l’efficacité des opérations et la réduction des délais d’intervention :

Priorités Catégories Types
1 1 Artères principales et routes collectrices
2 Rues collectrices des secteurs résidentiels, commerciaux, industriels et endroits stratégiques
2 3 Rues et routes secondaires, rues des secteurs résidentiels
4 Rues et routes à faible circulation, ruelles, culs-de-sac

Les critères pris en considération pour établir les priorités sont les suivants :

    • Contrat avec le Ministère du Transport du Québec;
    • Artères principales et/ou commerciales;
    • Accès au Service de la sécurité publique;
    • Zones scolaires et/ou institutionnelles;
    • Rues qui deviennent trop étroites avec l’accumulation de neige et qui compromettent la sécurité des usagers.

Les opérations de déneigement peuvent s’échelonner sur plusieurs heures, voire plusieurs jours, selon le type de précipitation (pluie, neige, grêle), la durée ainsi que la quantité de celles-ci. À ceci s’ajoute les prévisions météorologiques ainsi que les changements drastiques de température. Elles peuvent s’exécuter en plusieurs fois et en plusieurs étapes jusqu’au grattage final des rues et des trottoirs et l’épandage d’abrasifs/sel. Il arrive parfois que la météo change au cours d’une précipitation, si bien qu’une pluie peut se transformer en neige et vice-versa. Nos équipes portent donc une attention particulière à ces variations et adaptent la façon dont les opérations sont exécutées.

Un tour de circuit prend environ 4h30 lors de météo normale. Autrement, les tournées seront évidemment plus longues qu’à l’habitude. Il suffit parfois d’un simple imprévu pour retarder le processus tout entier :

    • Un bris d’équipement;
    • Des voitures mal stationnées;
    • Une série de bacs sur le trottoir, dans la rue ou renversés.

Les opérations de déneigement débutent dès que l’accumulation au sol atteint :

    • Pour les voies de circulation de catégories 1 et 2 : trace à 2,5 cm;
    • Pour les voies de circulation de catégories 3 et 4 : 5 à 7 cm;
    • Les stationnements sont déblayés lorsque les autres opérations sont complétées.

Une fois que les précipitations sont terminées et dès le retour à des conditions climatiques adéquates. L’enlèvement de la neige peut être interrompu s’il y a des précipitations considérables pendant les opérations.

    • Grattage final des stationnements (ces opérations se font de nuit ou tôt le matin);
    • Déblaiement des bornes-fontaines incendie (lorsque moins de 45 cm de la borne est visible ou lorsque l’accès est très difficile);
    • Grattage de la patinoire (cette opération s’effectue une fois que les opérations prioritaires de déneigement sont terminées);
    • Soufflage des rues (ces opérations se font de jour, de soir et de nuit selon le lieu stratégique, l’achalandage, etc.).

L’épandage d’abrasif et de sel

La pierre salée et le sel sont prioritairement utilisés à Sainte-Brigitte-de-Laval. Leur utilisation varie en fonction de la topographie de la rue, des conditions routières ainsi que des changements climatiques en cours et à venir, étant donné que les substances épandues réagissent de différentes manières selon la température ambiante, la température du sol ainsi que le type de précipitation. Nos décisions entourant l’épandage d’abrasif et de sel considèrent également l’aspect environnemental lié à leur usage excessif ainsi que l’optimisation de leur performance, compte tenu des coûts élevés que leur utilisation représente.

« Appliquer la BONNE quantité, au BON endroit et au BON moment »

    • Le sel de déglaçage est utilisé pour faire fondre la neige et la glace lorsque la température se situe sous le point de congélation. Nous surveillons la température de la chaussée et non celle de l’air: la première fluctue moins rapidement. Plus la température de la chaussée diminue, plus le sel met du temps à agir.
    • Le sel est très efficace jusqu’à une température de chaussée de -5 °C, puis perdent rapidement de leur efficacité jusqu’à -10 °C. Lorsqu’il est utilisé à des températures plus froides que -10 °C, son efficacité est très limitée, voire nulle.
    • Lors de précipitations de neige abondantes, l’épandage de sel de déglaçage avant le déblaiement n’apporte aucun bénéfice. Dans ces conditions, la réaction chimique créée par le sel et l’eau se dilue trop et perd de son efficacité.
    • Comme le sel de déglaçage peut avoir un impact important sur l’environnement, notamment sur les cours d’eau et les nappes phréatiques, il est important de rester attentif aux quantités épandues et de les limiter.

Bref, la clé d’un épandage efficace et responsable est donc d’appliquer la BONNE quantité, au BON endroit et au BON moment!

Catégories Pendant la précipitation Après la précipitation Niveaux de service
1 et 2 Grattage et épandage d’abrasif aux points critiques seulement Lors du déblaiement final, épandage avec fondant pour remettre la chaussée sur fond d’asphalte. Chaussée à priorité 1
3 et 4 Grattage et épandage d’abrasif aux points critiques seulement Grattage et épandage d’abrasif aux intersections et épandage au besoin d’abrasif sur le reste de la chaussée (côtes et courbes) Chaussée à priorité 2
Les trottoirs Grattage et épandage d’abrasif Trottoir à priorité 1 et 2 (selon le plan)
    • L’abrasif est principalement épandu dans les côtes et aux intersections en fonction des facteurs externes en vigueur;
    • Lors des pluies verglaçantes, de l’abrasif ou du sel sont épandus en continu;
    • Durant les tempêtes de neige, aucun abrasif n’est épandu pendant les précipitations de neige. Cependant, une fois que la chute de neige est terminée de l’abrasif est épandu aux intersections et dans les côtes.

Le rôle des citoyens lors des opérations de déneigement

Le déneigement, c’est un travail d’équipe entre vous et nous! C’est pourquoi la Ville vous invite à adopter les bons réflexes afin de faciliter nos opérations de chargement et de déblaiement :

  • Le Règlement harmonisé sur la sécurité publique et la protection des personnes et des propriétés (RHSPPP), qui est régit par la MRC de la Jacques-Cartier, interdit tout stationnement sur les voies publiques, du 1 novembre au 15 avril, dans toutes les rues de toutes les villes sur le territoire de la MRC et dont la ville de Sainte-Brigitte-de-Laval fait partie. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure d’offir une alternative de stationement aux citoyens durant cette période. En respectant cette règlementation vous évitez tout remorquage, contravention de la Sûreté du Québec et bris sur votre véhicule;
  • Soyez prévoyants et osez poser vos pneus d’hiver à l’avance! Nous habitons dans une ville montagneuse avec les aléas de la météo qui viennent avec. Bref, prenez pour acquis qu’à partir du 1er novembre la neige peut déjà tomber et les chaussées peuvent être glacées;
  • Pensez adapter votre conduite et votre vitesse au mercure et aux conditions météorologiques;
  • Prévoyez plus de temps pour pallier aux imprévus et pour ménager votre impatience;
  • Protégez vos arbres
  • Les bacs (vert, bleu, brun) dans la rue, C’EST NON! Le matin de vote collecte, avant 7 h 00, déposez votre bac de matières résiduelles dans votre entrée (à l’intérieur des limites de votre terrain), à 2 mètres de la bordure de rue. Le bras hydraulique du camion de collecte sera en mesure de récupérer le bac, même si celui-ci est situé dans votre entrée;
  • Lors du déneigement de votre propriété, déposez la neige à l’intérieur des limites de votre terrain. SVP ne pas déposer la neige sur :
    • Un trottoir pour permettre aux piétons de circuler;
    • Un chemin public pour permettre une circulation sécuritaire;
    • Une intersection de rues ou près de celle-ci pour permettre la visibilité des usagers;
    • Une borne d’incendie, dans un rayon de 1,5 mètre, pour la laisser accessible;
    • Un sentier récréatif pour permettre aux piétons de circuler;
    • Un fossé de chemin public pour permettre l’écoulement des eaux de ruissellement.
  • Si vous en avez la chance, restez tranquilles dans le confort de votre maison pour nous faciliter les opérations de déneigement;
  • Puisque nos équipes ne peuvent pas être partout à la fois, merci de nous signaler tout danger ou risque potentiel en lien avec les conditions routières en contactant le Service d’urgences municipales : 418-825-2515, option 1

Questions de citoyens

« À quel moment les équipes de déneigement entament-elles leur travail? »

Nos équipes de déneigement travaillent en continu 24h sur 24 5 jours sur 7 (lundi au vendredi et au besoin les samedis et dimanches), de la mi-novembre au début avril, afin de garantir la sécurité des citoyens et la circulation fluide des véhicules sur ses routes et artères.

« Pourquoi ma rue n’est-elle pas déneigée? »

Puisque les équipes ne peuvent pas être partout à la fois, les circuits de déneigement ont été aménagés afin de prioriser le passage sécuritaire des véhicules d’urgence, du transport scolaire et des véhicules d’entretien.

« Comment formuler une plainte ou signaler tout danger ou risque potentiel, en lien avec les opérations de déneigement de la Ville? »

Pour un signalement en lien avec les opérations de déneigement, contactez le Service d’urgences municipales : 418-825-2515, option 1