Imprimer

Éléments épurateurs classique et modifié

Champ d’épuration CLASSIQUE

Les eaux usées qui sont partiellement traitées par la fosse septique se déversent vers le champ d’épuration (voir ci-dessous). Celui-ci se compose généralement d’un réseau de drains de distribution en plastique déposés dans des tranchées de gravier par-dessus une couche de sol.

Illustration d’un champ d’épuration classique

Les dimensions, la conception et la disposition du champ d’épuration sont fondées sur le volume d’eaux usées produites (nombre de chambres à coucher), la capacité d’absorption du sol et la distance par rapport au niveau supérieur de la nappe phréatique. Les eaux usées peuvent se déplacer par gravité entre la fosse septique et les drains de distribution ou, lorsque c’est nécessaire, peuvent être recueillies dans une chambre de pompage et être acheminées vers le champ d’épuration qui se trouve surélevé.

Le champ d’épuration est en fait un filtre qui traite les eaux usées de la fosse septique par un processus naturel. Le travail est effectué par les bactéries. Celles-ci ont besoin d’oxygène afin de traiter les eaux usées c’est pourquoi le champ d’épuration est installé dans un sol non saturé par le ruissellement d’eaux de surface ou par la nappe phréatique, mais aussi tout élément perméable comme l’asphalte, le béton, une remise et plus encore. L’avantage relié à un champ d’épuration classique est qu’il a une durée de vie moyenne pouvant atteindre de 20 à 35 ans sur un sol perméable. De plus, d’un point de vue esthétique, il possède une très faible pente et ne nécessite aucun entretien spécifique. Il figure parmi les installations étant les moins coûteuses : aucune consommation d’énergie et aucun coût d’entretien annuel n’y sont rattachés. Cependant, les risques d’obstruction des tuyaux sont élevés et les risques de pollution du sol sont plus élevés étant donné la place que prend l’installation au sol.

Champ d’épuration MODIFIÉ

Pour ce qui est du champ d’épuration modifié, les avantages sont similaires au champ d’épuration classique. Cependant, il prend moins de place au sol que son homologue et sa durée de vie est inférieure qu’à un élément d’épuration de type classique.

 

Illustration d’un champ d’épuration modifié

Le système modifié est celui que l’on retrouve le plus souvent puisqu’il fut grandement utilisé dans les années 1980 et 1990.

SOURCE
PILARD & PARADIS BOLDUC. Tout sur… L’assainissement des eaux usées domestiques, Écohabitation, (http://www.ecohabitation.com/guide/fiches/3-niveau-secondaire-filtration, consultée le 31 juillet 2017.