Imprimer

Fermeture de la COOP de santé | L’accès à des services de proximité : Une priorité pour vos élus

C’est avec regret que le maire de Sainte-Brigitte-de-Laval, monsieur Carl Thomassin, ainsi que les élus de la région ont appris la fermeture de la COOP de santé Sainte-Brigitte-de-Laval. Également attristé par ce dénouement, le député de Montmorency, monsieur Jean-François Simard, se joint au Conseil municipal afin de réitérer leur engagement commun et leur volonté de travailler ensemble afin d’offrir aux citoyens du territoire des services de proximité en santé. La pandémie mondiale de la COVID-19, rappelle par ailleurs l’importance de trouver des solutions à long terme pour améliorer l’accessibilité aux soins de santé de notre population.

Les deux élus, qui ont travaillé depuis des mois avec la direction de la COOP et retourné toutes les pierres afin de trouver des manières de faire fonctionner le modèle se sont dit déçus du dénouement de la situation, spécialement dans le contexte.

« Donner accès à des services de santé de proximité, notamment pour les clientèles plus vulnérables comme les personnes âgées et les jeunes familles de Sainte-Brigitte-de-Laval, constitue une véritable priorité pour notre administration. Nous avons eu il y a quelques semaines une rencontre de travail des plus constructive avec monsieur Delamarre, du CIUSS de la Capitale-Nationale, afin de plancher sur des solutions à court et moyen terme. Je le remercie d’ailleurs pour son ouverture et je remercie également le député de Montmorency pour sa présence et son implication. La fermeture de la coopérative nous désole, mais nous sommes confiants de pouvoir pérenniser l’accès à des ressources médicales de qualité sur notre territoire », a expliqué le maire Thomassin.

Même son de cloche chez son homologue provincial, monsieur Simard, pour qui l’enjeu de l’accessibilité à des services de santé sur le territoire de sa circonscription est également une priorité : « Il est évident qu’en ces temps de COVID-19, la fermeture de la COOP me désole. Je veux par contre rassurer les citoyens. Pas question pour moi de baisser les bras. Une couverture médicale encore plus complète pour Sainte-Brigitte-de-Laval demeure ma priorité, et nous allons y arriver », a conclu le député de Montmorency, Jean-François Simard.