Avertisseur de fumée

Est-ce obligatoire d’avoir un avertisseur de fumée?

La réglementation municipale en vigueur oblige l’installation d’un avertisseur de fumée. Celui-ci permet aux occupants de sortir rapidement, et ce, avant que la fumée ne se propage. Il sauve des vies, particulièrement lorsque l’incendie se déclare la nuit.

Combien d’avertisseurs de fumée dois-je avoir dans la maison?

Il est recommandé d’avoir un avertisseur par étage, incluant le sous-sol, et d’en installer dans les chambres où l’on dort la porte fermée.

Où dois-je installer les avertisseurs de fumée?

Dans les corridors, près des chambres à coucher, en s’assurant qu’aucun obstacle ne bloque la circulation de la fumée. On les installe au plafond ou sur les murs, à une distance de 10 à 30 cm (4 à 12 po) du mur ou du plafond.

Quel type d’avertisseur de fumée dois-je acheter?

On doit choisir le type d’avertisseur selon l’endroit où il sera installé. Le plus courant est l’avertisseur de fumée à ionisation. Il convient mieux près des chambres à coucher. L’avertisseur à cellule photoélectrique est plus souvent installé près de la cuisine, de la salle de bains ou des appareils de chauffage. Ce type d’avertisseur déclenche moins d’alarmes inutiles causées par les vapeurs d’eau ou de cuisson, par exemple.

Dans les constructions neuves, les avertisseurs de fumée devraient être reliés en permanence au système électrique. Certains modèles sont munis d’une pile d’appoint en cas de panne d’électricité.

Comment m’assurer que j’achète un bon avertisseur de fumée?

L’avertisseur doit être certifié par Les laboratoires des assureurs du Canada.

L’ULC (Underwriter’s Laboratories of Canada) est un organisme de normalisation reconnu. Le logo ULC indique que l’avertisseur a été fabriqué et vérifié selon les normes de cet organisme. Le logo UL précédé d’un petit « c » certifie que l’appareil a été fabriqué et vérifié aux États-Unis selon les normes acceptées au Canada. On trouve aussi souvent le logo CSA, qui indique que certaines pièces de l’avertisseur ont été fabriquées selon les normes de CSA International.

Comment savoir si notre avertisseur de fumée fonctionne bien?

Une fois par mois, appuyez quelques secondes sur le bouton d’essai. Le signal doit se faire entendre immédiatement. Si l’avertisseur est relié à une centrale, avisez-la avant d’appuyer sur le bouton d’essai et vérifiez par la suite auprès de la compagnie si le signal a été transmis.

Quand doit-on changer la pile des avertisseurs de fumée?

Remplacez la pile lorsque l’avertisseur émet des signaux sonores intermittents. Ces signaux indiquent que la pile est trop faible. Profitez du changement d’heure, à l’automne ou au printemps, pour vérifier la pile et la remplacer au besoin.

Quand doit-on remplacer un avertisseur de fumée?

Remplacez-le tous les dix ans. Fiez-vous à la durée de vie indiquée sur le boîtier de l’avertisseur. S’il est endommagé, poussiéreux ou n’émet pas de signal après le remplacement de la pile, changez-le. Ne jamais dépasser la durée suggérée. Si aucune date n’est visible sur l’avertisseur, remplacez-le.

Source : Ministère de la Sécurité publique